Classification des lieux souterrains de Bourges

RETOUR SOUTERRAINS

Il y a plusieurs types d'éléments souterrains et de cavités souterraines à Bourges, et il n'est pas inutile de chercher à les classifier, ne serait ce que pour savoir de quoi chacun parle et éviter certaines ambiguïté regrettables. En effet, il ne faut pas confondre une cave et une galerie souterraine.

A Bourges, le monde souterrain comprend de véritables constructions, parfois très élaborées, ce qui permet d'avancer une première classification de ces lieux souterrains qui comprennent :

- des monuments devenus souterrains par la construction superposées d'édifices au cours des siècles, c'est l'exemple de la célèbre fontaine monumentale.

- des caves appartenant à des particuliers ou se situant sous des locaux publiques et pouvant être sur plusieurs étages. (elles sont à 3 à 6 mètres sous le sol)

- des souterrains, sous forme de galeries allant dans des directions bien définies. (ils sont à 8 ou parfois 12 mètres sous le sol).

Ces souterrains sont l'oeuvre de l'homme, ce sont des ouvrages très bien construits. A Bourges, ils sont d'un magnifique fini, d'une grande qualité de construction en pierre de taille, avec les mêmes conceptions que les édifices principaux de la ville que sont la cathédrale ou le palais Jacques Coeur.

On trouve aussi, en périphérie de la ville, tout en restant sur la commune, des éléments souterrains moins connus, ce sont des cavités creusées par l'homme, sans grand soin, avec pour unique but de récupérer de la pierre de taille, des grottes ou des carrières, oeuvre de l'homme à Bourges mais répondant à des objectifs différents, plus utilitaires.

On trouve ces grottes vers l'avenue de Dun. Elles sont connues, parfois dangereuses, elles ne présentent pas un grand intérêt sur le plan historique, à moins de trouver au fond de l'une d'entre elle le trésor des Templiers ou le butin d'un hold up à la traction avant. Pourtant ces souterrains font l'objet d'une attention particulière, car c'est le lieu d'hibernation de nombreuses colonies de chauves-souris.