Souterrain saint Guillaume - Roland Narboux

 Visite guidée du souterrain Saint Guillaume.

  RETOUR SOUTERRAINS

Il faut descendre dans les caves du palais des archevêques. Sur la gauche, au fond de la salle une descente assez profonde comportant une trentaine de marches de béton qui vous emmène dans une série de caves voûtées comme on en rencontre dans le vieux Bourges.

Après le franchissement de deux portes voûtées, n'oubliez pas de tourner à gauche, si vous allez tout droit, vous allez vous perdre dans d'autres caves. Alors, suivez le guide !

Dans une cave très sombre, se trouve un nouvel escalier. Cette fois il faut descendre des marches en béton, avancer sur un palier et à nouveau descendre une vingtaine de marches.

Vous êtes à l'entrée d'un souterrain de 28 mètres de long recouvert de parpaing, la hauteur est de 1,9 mètres pour une largeur de 1,3 mètres, de quoi bien passer en file indienne.

C'est ensuite un angle à 90 ° et c'est bien ici que commence le véritable souterrain Saint Guillaume, le béton laisse alors la place à de magnifiques galeries de pierre.

La première galerie Saint Guillaume fait d'abord 22 mètres de long, il y a 5 ogives de plein cintre situées de manière régulière. La distance entre chaque voûte est de 4 mètres. A l'entrée, sur la gauche, une niche voûtée. Chaque voûte est de bonne qualité, les pierres sont chanfreinées.

Au fond de la galerie, à droite, une petite pièce carrée, elle devait comporter une porte puisque les passages de gonds existent encore. Salle du trésor ou garde manger ?.

Il faut tourner à gauche presque à 90 °, un peu moins.

Alternativement des voûtes et des galeries importantes sont visibles à droite comme à gauche. Sur la droite une galerie obstruée semble remonter, elle est aussi voûtée. C'est à cet endroit que fut creusée une galerie pour la défense passive qui rejoint le jardin de l'archevêché.

En poursuivant dans ce souterrain, en direction du Nord, donc de la cathédrale, on observe que le parcours ne se fait pas en ligne droite, mais oblique parfois. En plusieurs endroits, une voûte de plein cintre, alternativement à gauche et à droite, mais de profondeur inégale, parfois de plusieurs mètres de profondeur. Après une première ligne droite, on oblique légèrement à droite pour se trouver sous un carrefour formé d'arc doubleaux en plein cintre, avec des croisées d'ogives tout à fait remarquable. Nous sommes alors à 12 mètres sous terre.

Sur la droite, un escalier remonte de manière assez abrupte. Il est sur les plans de Bourdaloue et il va vers la cathédrale, dans la tour dite Saint Guillaume. Cette tour permet de monter dans les triforium et descendre dans les souterrains. Par contre, en haut des escaliers, des pierres obstruent l'endroit et ne permet plus d'entrer dans la cathédrale.

Les voûtes, aussi bien des arcs doubleaux que des arcs cintrés ne sont pas en très bon état sur le plan de la solidité.

En voulant aller tout droit après ce carrefour, alors que nous ne sommes qu'à quelques mètres des fondations de la cathédrale, des galeries se poursuivent sur la gauche sur plusieurs mètres, mais c'est assez dangereux, et il faut ramper sur le sol avant de retrouver une hauteur convenable.

Il y a gauche une galerie semblable aux autres sur quelques mères, puis fermée.

C'est donc un véritable carrefour qui est situé en ce lieu.

La visite s'arrête à cet endroit……..


Si vous possédez des renseignements sur ce souterrain,

Ecrire à Roland Narboux

 roland.narboux@wanadoo.fr